deutsch|english|français
Jetzt spenden!

Jetzt auch mit Paypal bezahlen

 

 

 

Franz Leopold Graff

Un autre compositeur important de Ruppersthal

Franz Leopold Graff est né le 16 octobre 1719 à Ruppersthal, dans la même maison où naîtrait plus tard Ignaz J. Pleyel. Il mourut le 16 mars 1779 dans le monastère bénédictin de Göttweig.

Franz Leopold Graff appartenait à la famille d'instituteurs Graff de Ruppersthal. Selon le registre de la paroisse de Ruppersthal son père Andreas Graff (aussi écrit Graf) était instituteur à Ruppersthal jusqu'en 1742. Il fut succédé par son fils aîné Johann Michael, qui épousa la future mère d'I.J. Pleyel, Anna Theresia Forster, le 9 janvier 1742. Michael Graf(f) mourut le 4 février 1744 à 35 ans après deux ans de mariage. La veuve institutrice Anna Theresia Forster épousa le 28 avril 1744 Martin Pleyl de Bad Pyrawarth, qui avait subi son entraînement d'instituteur dans l'académie de Maissau.

Anna Theresia donna huit enfants à Martin Pleyl, dont quatre survécurent leur enfance. Le plus jeune à survivre re[cc]ut le nom d'Ignatius Josephus Pleyl (plus tard Pleyel).
Stift Göttweig
Stift Göttweig
Selon le livre de voux du monastère de Göttweig (publié par l'Abbé Dr. Clemens Lashofer) Franz Leopold Graff était actif comme enseignant supérieur dans le monastère bénédictin de 1744 jusqu'en 1779.

A partir du registre de la paroisse de Göttweig nous savons que Graff était " musicien et enseignant ici-même " (c.a.d. au monastère de Göttweig).


C'est grâce à Franz L. Graff que nous disposons du seul manuscrit connu de la messe appelée " Roratenmesse " de Joseph Haydn, qui avait été perdue et retrouvé seulement en 1957.

Graff comme compositeur

Il composa au moins 10 messes (entre elles la " St. Ruperti-Messe ", sans doute en l'honneur de Ruppersthal ou du moins en celle du fondateur présumé de Ruppersthal, St. Rupert).

Le compositeur de Ruppersthal créa aussi 14 requiems, et presque 100 ouvres sacrées.

Un grand nombre de ses ouvres est documenté dans les archives du monastère de Göttweig, dont le Gardien est le Prof. Dr. F. Riedel.

Avec Johann Georg Zechner (1717 - 1778), Franz L. Graff est considéré comme un compositeur de talent dont les travaux reflètent le changement de style du baroque au classique durant l'ère de Marie Thérèse d'Autriche. Le compositeur, enseignant et musicien habitait un appartement d'enseignant dans le monastère de Göttweig.

Malheureusement il n'existe aucun portrait de Franz Leopold Graff dans le monastère bénédictin de Göttweig. A cette époque on n'avait l'habitude que de faire des portraits de personnages importants, tel l'Abbé. Ce n'est que plus tard, dans l'époque du Biedermeier, qu'on commence à trouver des portraits identifiables de personnes d'importance moindre.

Sources:
  • Le catalogue thématique de Göttweig de 1830, Vols. I & II
  • Registre de la paroisse de Göttweig
  • Registre de la paroisse de Ruppersthal
  • Compositeurs de la Basse Autriche
  • Livre des voux du monastère de Göttweig, Commentaire et soutien de la part du Prof. Dr. F. Riedel, Gardien de Musique du monastère de Göttweig